Microbiome moléculaire (ADN)

Home
  ›  
Traitements de fecondation
  ›  
Microbiome moléculaire (ADN)
You are here:

Microbiome moléculaire (ADN)

Analyse moléculaire approfondie de l’endometre visant à améliorer le traitement des femmes infertiles.

Le centre de fertilité de Crète innove une fois de plus en appliquant, les premiers en Crète, mais aussi parmi les premiers au monde, une méthode pionnière de diagnostic et de traitement de cas associés à l’échec des tentatives de procréation assistée (échec d’implantation) ou de fausses couches: Le test du microbiome moléculaire (ADN).

Le test comprend l’analyse du matériel génétique (négatif ou positif) ainsi que la détermination quantitative / du matériel génétique des microbes (ADN), donnant une image très détaillée du microbiome endometrial qui est bibliographiquement * / associé à l’échec de tentatives de reproduction assistée (échec de l’implant) ou fausses couches.

Plus précisément, il existe / de la littérature récente faisant référence / à l’endometre / au microbiome déséquilibré / qui rend difficile la réussite de la fécondation normale et assistée lorsqu’elle est déséquilibré (endometrite , etc.) afin que le médecin puisse recommander un traitement probiotique approprié ou antibiotique. De grandes études (ci-jointes) ont montré que les germes interagissent avec les cellules hôtes dans l’appareil reproducteur féminin, créant l’environnement naturel, chimique et biologique que le foetus rencontrera avant l’implantation mais aussi pendant la grossesse.

Le test comprend la détection qualitative et quantitative du matériel génétique (ADN) 29 microbes, donnant une image hautement analytique du microbiome endometrial.

Le tissu ou liquide endometriale est prélevé par le médecin sans aucune douleur avec une tétine spéciale. Nous obtenons les résultats entre 7-10 jours et par la suite le traitement approprié est administré.

Bibliographie
1. The diagnosis of chronic endometritis in infertile asymptomatic woman. Moreno I., et al. American Journal of Obstetrics and Gynecology. 602.1-16, June 2018.
2. Evidence that the endometrial microbiota has an effect on implantation success or failure. Moreno I., et al. American Journal of Obstetrics & Gynecology, p.684-693, December 2016.
3. Clinical approach to recurrent implantation failure: evidence-based evaluation of the endometrium. Harvey J. Kliman and David Frankfurter. Fertility and Sterility. Vol. 111, No. 4, p.684-693, April 2019.
4. Relevance of assessing the uterine microbiota in infertility. Moreno I and Carlos Simon. Fertility and Sterility. Vol. 110, No. 3, p.618-630, August 2018.
5. Endometriosis and the microbiome: a systematic review. M Leonardi et al. BJOG. p. 1-11. 2019.
6. Uterine Microbiota: Residents, Tourists, or Invaders. Baker M. J. et al. Frontiers in Immunology. Vol. 9, p.1-16, March 2018.
7. A pilot study and case reports on endometrial microbiota and pregnancy outcome: An analysis using 16S rRNA gene sequencing among IVF patients, and trial therapeutic intervention for dysbiotic endometrium. Koichi Kyono et al. Reproduction Medicine and Biology. 2019;18, p.72–82.
8. Selection of new Probiotics on Endometrial Health, Frontiers of Cellular and Infection Microbiology. Vol 9, April 2019.

Contactez-nous

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Téléphone

Pays

Votre message

  J'ai lu et j'accepte les Conditions d'Utilisation et la Politique de Confidentialité de Centre de Fertilite de Crete.


Copyright © 2020 All Rights Reserved. Powered by OpenIT